Le Slip Français
🩲

Le Slip Français

💬
Echange avec Solène, chargée Projet Bon Sens au Slip Français

Le Slip Français, entreprise française créée en 2011, fabrique des vêtements Made in France pour homme et femme. L’entreprise est également devenue Société à Mission en juillet 2020.

🌄 Les prémices du projet B Corp

Le projet B Corp a été impulsé par Guillaume, le cofondateur du Slip Français. Historiquement, Le Slip Français a d’abord été certifié LUCIE pendant trois ans, puis SloWeAre, un label spécifique du secteur du textile, pendant un an. L’entreprise s’est ensuite tournée vers le label B Corp car il leur est apparu comme un bon “squelette”, avec une vision à 360°, assez exigeante et fournissant une bonne feuille de route solide et reconnue à l’international. L’idée du Slip Français derrière cette démarche était d’éviter de se cloisonner à leur secteur spécifique, et de s’ouvrir à des questions plus larges, donnant des pistes d’amélioration auxquelles les équipes n’auraient peut-être pas pensé autrement. L’entreprise est entrée dans la définition du projet B Corp au moment de se lancer dans la définition de Société à Mission, une démarche complémentaire à la labellisation B Corp.

Les questions sont tellement diversifiées que cela donne d'autres idées d’actions à implémenter dans la chaîne de valeur. Le BIA donne des idées pour agir autrement. On s’est dit que c’était un référentiel solide et reconnu à l'international. C’est ce qui en fait un bon outil à 360°.”

🛤️ Vers la soumission du BIA

Pour répondre au questionnaire, Solène a réparti les questions du BIA entre les différentes équipes de l’entreprise, en concertation avec les chefs de chaque pôle. La majeure partie du travail à réaliser a été un travail de formalisation, de collecte de preuves. En effet, la plupart des actions étaient déjà mises en place, mais il n’y avait que très peu de processus de suivi.

Pour mener à bien le projet de soumission du BIA, le Slip Français n’a pas utilisé d’outil particulier ni d'accompagnement extérieur. Les équipes ont téléchargé un export Excel de leur BIA via la plateforme Impact App. Ce document réunissait les questions du BIA ainsi que les points équivalents à chaque action et les processus et actions à formaliser avant l’audit. Elles ont utilisé ce même document pour identifier les processus et actions à formaliser avant l’audit et ce qu'il était possible de faire sur l’année suivante.

La phase de préparation du BIA leur a pris environ 6 mois. Cela a été possible grâce à l’impulsion de la direction, déjà convaincue et avec la volonté de changer rapidement en implémentant des actions “quick win”.

Je me suis rendue compte qu’on pouvait avoir les 80 points mais rien n’était formalisé, ce qui a été tout un travail !”

Et maintenant ?

Le Slip Français a réalisé que le projet B Corp était bien plus que l’obtention d’un label sur lequel on peut communiquer. Selon eux, au contraire, ce n’était que le début d’un mouvement d’amélioration continue et de progression. Après avoir soumis le questionnaire, l’équipe a fait une réunion pour établir de nouveaux objectifs et déterminer la feuille de route pour les prochaines années.

Le challenge principal selon Solène est de réussir à mieux répartir les différents sujets présents dans le BIA au sein de leur équipe. Le but est que chacun puisse prendre la responsabilité des actions à mener et se saisir des sujets spécifiques à chaque pôle. Pour cela, il est nécessaire de bien diffuser ces informations en interne et d'établir des objectifs clairs.

Nous allons refaire un point sur le BIA et sur ce que nous avons implémenté depuis notre certification. Nous avons progressé sur divers sujets, notamment les sujets environnementaux en réalisant, par exemple, notre bilan carbone.”
💡
Pour aller plus loin

🟣 N’hésitez pas à consulter notre FAQ générale ainsi que notre FAQ par domaine d’impact. Elle vous sera d’une aide précieuse !